Labels et distinctions

Découvrez sur cette page les différents labels accessibles aux Artisans d'Art

Les artisans d’art sont des professionnels d’excellence maîtrisant des techniques et des savoir-faire exceptionnels. Ils sont reconnus par leurs pairs pour leur expérience, leur expertise et leur capacité à transmettre leurs connaissances aux jeunes générations.


Ils peuvent valoriser leurs compétences par l’utilisation de labels qui garantissent la qualité de leur travail auprès de la clientèle.



Le label « Entreprise du Patrimoine Vivant »

EPV

Décerné par le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » s’adresse « à toute entreprise qui détient un patrimoine économique, composé en particulier d'un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire » comme le confère l’article 23 de la loi n°2005-882 du 2 août 2005.


Cette labellisation permet de gratifier les entreprises aux savoir-faire artisanales d’excellence : proposant des articles introuvables, des prestations sur mesure, l’outil le plus adapté…


Toutes les entreprises exerçant une activité de production, de transformation, de réparation ou de restauration, y compris les entreprises du secteur alimentaire, sont éligibles (sauf le secteur agricole qui bénéficie déjà de signes de qualité).

Il lui suffit :


- D’être inscrite au Répertoire des Métiers (RM).

- D’adresser son dossier de candidature à l’Institut Supérieur des Métiers (ISM), qui assure le secrétariat de la Commission nationale des entreprises du patrimoine vivant.


Il apporte aux entreprises, sur une période de 5 ans, une médiatisation nationale et internationale afin de favorise leur développement. Un site est dédié au titulaire du label : http://www.patrimoine-vivant.com/


L’Etat accorde aussi un crédit d’impôt de 15% pour les entreprises portant le label "Entreprises du patrimoine vivant " au sens de l’Article 244 quater O du Code des impôts. Aujourd’hui la Seine-Saint-Denis recense une quinzaine d’entreprise du patrimoine vivant.



Les meilleurs ouvriers de France

MOFLa société des Meilleurs ouvrier de France a vu le jour en 1929 et a été reconnue d’utilité publique en 1952. Elle récompense les ouvriers et artisans qui excellent dans leur domaine au titre de « meilleur ouvrier de France ». Cette société organise régulièrement des expositions et animations dans toute la France et à l’étranger.

Ce titre de prestige décore les artisans qui sortiront vainqueur du concours du « meilleur ouvrier de France ». La préparation à ce concours est un parcours de longue haleine, qui nécessite des mois, voire des années. En effet, il faut atteindre un niveau de perfection pour réussir le sujet et être couronné par le jury.

Cette élite se regroupent autour de 220 métiers parmi lesquels : les professions artistiques, mécanique, artisanales, industrielle…

Cette perfection qui restera leur marque, leur crée également des devoirs de transmission de leur savoir.


> http://www.meilleursouvriersdefrance.info/